Comment planifiez-vous vos journées?

Comment planifiez-vous vos journées?

Réponse A: je ne planifie rien, je préfère réagir aux événements. D’ailleurs, je n’ai pas d’agenda et pour l’instant, je touche du bois, je n’ai jamais oublié un rendez-vous… enfin, presque jamais. Personne n’est parfait.

Réponse B: je ne mets sur mon agenda que les vraies date-limites. Pour le reste, c’est-à-dire tout ce que je dois faire dès que possible, j’utilise une liste qui se vide et se remplit presque aussitôt. Mais au moins, je sais que tout ce que je dois faire est là. Parce que j’ai constaté que ma mémoire est loin d’être infaillible.

Réponse C: je programme mes tâches à faire avec une liste que je fais le soir pour le lendemain. Ca me vide la tête et ça me structure. Bon, j’avoue que je n’arrive jamais à faire tout ce que j’ai écrit, je suis sans arrêt bousculé(e) par des imprévus. Mais c’est pareil pour tout le monde, non?

Réponse D: pas d’organisation possible sans planification. Tout -absolument tout- est marqué sur mon agenda. M’imposer des date-limites, même quand ce n’est pas nécessaire, ça me force à faire les choses. Heureusement, je n’aime pas l’oisiveté.

Alors, quel est votre style à vous?

About these ads

37 Commentaires

Classé dans Organisation au travail, S'organiser à la maison

37 réponses à “Comment planifiez-vous vos journées?

  1. Sans hésitation c’est la réponse A. J’ai plannifié toute ma vie professionnelles alors…. Vive la retraite !
    Amicalement

  2. Mmh…
    Je navigue entre C et D : j’organise ma journée de travail le soir d’avant. J’ai une liste de tâches sur mon ipad grâce à un logiciel de mind mapping. Les tâches sont cotées selon leur importance et le temps nécessaire à les faire. Dans mon agenda ne sont que les rendez-vous, les trajets (on oublie souvent de bloquer le temps pour les trajets) et les tâches de plus de 30 minutes.

    Le secret consiste à décider au moment où l’activité entre dans votre vie si vous voulez/devez/aller la faire ou pas. Si la réponse est « non », cela ne rentre ni dans ma liste de tâches, ni dans mon agenda.
    J’utilise les matrices Eisenhower pour décider. Et évidemment, je fais des revues régulières.

    Mon objectif est simple : faire ce que j’ai prévu. Autrement dit : planifier de manière réaliste.

    Merci pour ce quizz :-)
    A bientôt.

  3. Barbara

    Je dirai que je suis B, mais je me reconnais un peu dans le C et D :)

  4. Anonyme

    C et c’est dur de s’y tenir avec la smala…ou quand je suis seule c’est l’ordi qui fait concurrence ;-/

  5. Réponse C. Avec les louloutes en vacances et l’accouchement qui approche, difficile de faire tout ce que j’ai prévu!

  6. Nelly-Ann

    et bien… je crois que j’ai tout essayé! les RDV ça va je gère, mais les listes…elles se perdent aussi et la refaire c’est oublié un truc mais en rajouter un autre! je dis souvent qu’il faudrait avoir un 3ème bras et 10 vies. Qu’est ce qu’on peut s’embêter dans la vie en réalité! lol

  7. Lucianne

    Réponse B car le C m’épuisait avant de me vider la tête ! Le B est une bonne alternative ! Merci de nous le rappeler Laurence.

  8. Entre A et B pour ma part. J’ai un agenda sur lequel mes RV et dates-limites sont notées. Mais je ne fais plus vraiment de liste : je me noyais dedans sans avancer pour autant… J’adorerais être capable de faire mieux mais… pour le moment, je n’ai pas encore réussi !

  9. Elviraa

    réponse C pour moi.

  10. motillon

    j’avous : D

    peux rien faire sans liste et agenda et carnet au cas ou, et cela fonctionne bien:d

  11. Pascale C.

    B + C + Z

    B : Dans mon agenda « de sac à main » (petit format, 2 pages par semaine), je note les dates limites et les rendez-vous

    Z : Tous les mois ou 2 mois, je note sur une feuille mes objectifs perso et sur une autre feuille mes objectifs pro.
    Pour chaque objectif je précise la 1ère toute petite tâche (histoire de lancer la machine à agir).
    Au dos de ces feuilles, je note les tâches au-delà de cet horizon de 1 ou 2 mois, je complète au fil du temps.

    C : J’ai aussi un agenda journalier (une page par jour). Chaque matin, j’y note:
    - les choses qui doivent absolument être faites aujourd’hui (celles pour lesquelles je serai prête à veiller très tard si elles ne sont pas faites)
    - les choses que j’aimerais faire aujourd’hui (si j’aimerais = si je peux, si j’ai l’opportunité, l’énergie, …,). Pour les définir je regarde tous les jours mes fiches Z (les objectifs de la période)

  12. Arcangelle

    A et je procrastine…. Oups ! J’ai pourtant lu la plupart de vos articles sur le sujet……….

  13. Ardal

    Je suis dans la théorie style B, mais sur la pratique style A…Y a-t-il un truc pour structurer sa motivation?

    Merci pour votre blog, il est super!

  14. Comme je ne travail je vais selon la journée .. mais quand je vais commencer a garder ma petite fille ca sera surement un horaire plus strict

  15. Odile

    pour ma part, c’est un mélange de A et de B. J’ai un agenda (celui des édition 365 que je trouve tres bien) pour noter toutes les choses a faire avec une date limite, mais pour le reste c’est noté sur une liste… que je ne consulte pas régulièrement d’ailleurs (oups).

  16. avant j´etais reponse C et je suis devenue reponse A…plus on planifie et plus c´est le bazard.Il y a toujours quelque chose qui intervient dans mon planning ..et hop ca chamboule tout.donc maintenant je me prends plus la tete avec rien.

  17. Anonyme

    Je suis entre B et C…et suis actuellement en train de lire avec grand profit l’ouvrage de François Délivré, « Question de temps » plusieurs fois réédité chez Interéditions (Dunod); quand je me le serai bien approprié, j’espère parvenir à fournir la réponse D!…Mais peut-être que la réponse D, ce n’est pas forcément l’objectif vers lequel tendre? Mon problème à moi est que je suis majoritairement du style « papillon »: j’adore changer d’activité toutes les 5 mn, et donc je finis rarement le truc que je viens de commencer sans m’être interrompue une ou deux fois. Du coup, les « to-do listes », ça m’oblige un peu à y revenir avant la fin de la journée…et ça me structure, oui! ça m’oblige ensuite, une fois la liste dressée, à établir des ordres de priorité indispensables pour ne pas se tromper dans les délais et faire les choses non urgentes avant les choses urgentes. Mon autre problème, c’est qu’il faudrait 1/ que j’arrive à intégrer l’imprévu dans le planning de ma journée, et 2/ que j’arrive à mieux calculer le temps que me prend une tâche donnée pour qu’à la fin de la journée, j’aie pu à peu près faire tout ce qui était raisonnablement faisable; et pour évaluer le temps que me prend une tâche, je suis nulle, forcément, car je m’interromps tout le temps!
    Bref, il y a une marge de progrès!

  18. Réponse B et C. Et au lieu de la liste, j’utilise un cahier (couverture rose fushia… histoire de le voir facilement, même dans le bazar!) où je note tout : choses à faire, notes de réunion… C’est un peu fouillis, mais tout est réuni. Et je pioche dans ce cahier + dans l’agenda (où sont inscrits les rendez-vous et les dates-limite) pour faire la liste de planification quotidienne…

  19. superdahut

    réponse B: j’ai un agenda pour les dates et rv et un cahier pour noter tout ce que j’ai à faire…je le consulte dès que je sais plus par quel bout commencer, je regarde tout ce que j’y ai noté vite fait et je choisis ce qui me parait le plus important à cet instant…voilà petit à petit j’arrive à barrer des trucs, même si les listes s’allongent de l’autre côté pour rajouter les trucs à faire

  20. Steff

    Bonjour/bonsoir,

    Ma réponse est un mix entre le A et le C. J’ai un petit agenda, mais c’est vraiment pour me dire que j’en ai un. Sinon j’ai un peu tous mes rendez-vous notés ailleurs (quelle logique implacable !). Par contre je suis soumise au protocole du suivi de diabétique alors lever, petit déjeuner, collation, déjeuner, collation, dîner, collation, coucher… à des heures assez précises. Et tout s’organise un peu en fonction de ça (les plages horaires de liberté sont courtes entre chaque !).
    Du coup, les imprévus et les décalages sont devenus stressants…
    Des fois j’aime bien faire mes papiers une fois dans la semaine, en général le soir. J’ai des choses à faire notées dans ma tête, ce sont des objectifs, j’essaie de les remplir autant que faire se peut. Et advienne que pourra !
    Je n’ai pas beaucoup d’objectifs actuellement : finir un album photo (très cher à mes yeux), finir deux livres, compléter l’équipement bébé et tout cela avant la naissance de mon tit loup !

  21. Clochette

    Pour ma part c’est plutôt la réponse D: j’ai un grand calendrier mensuel sur le mur de la cuisine (lieu de passage s’il en est) avec une case pour chaque jour où je note tout les RDV, tâches, anniversaires, invitations… et même les traitements homéo/médicaux à prendre pour chacun. Je mets la première lettre du prénom de la ou des personne(s) concernée(s) pour chaque « mémo ». Bon, j’avoue, avec 5 personnes à la maison, les cases sont parfois un peu trop petites mais je m’en sors quand même! De toute façon, si je ne note pas, j’oublie tout… J’ai l’impression qu’à chaque grossesse j’ai perdu une partie de mes neurones, surtout ceux de la mémoire et de l’organisation!! Heureusement que votre blog est là Laurence, j’y puise beaucoup d’idées :o)

  22. Sans hésiter réponse C, je me reconnais tout à fait dans les plannings quotidiens et l’incapacité à les tenir… Mais bon, quand j’ai fait une petite nuit, il y a souvent de la somnolence (en fin de matinée, je travaille l’après-midi), alors… Tant que ça ne m’empêche pas d’être à l’heure au boulot !

  23. Entre B et C mais je nuance :D
    Plutôt spécialiste du plan B, C, D…. :D

  24. Toukitouki

    Réponse B, je me suis vite rendue compte que m’a mémoire n’était pas infaillible alors je note tout. Les dates limites dans mon agenda et pour le reste, j’ai un petit carnet dans lequel je note la veille au soir les 3 choses les plus importantes à faire le lendemain. Je n’en note que 3 parce qu’ainsi je n’ai pas l’impression d’être submergée. Cela me permet ainsi de rajouter et de gérer facilement les imprévus tout au long de la journée et donc, de terminer fièrement ma to-do-list tous les jours…

  25. Nat67

    Tantôt C et D. J’ai crée mon propre « agenda liste » où il y a deux pages (A5) pour un jour. Un côté l’agenda avec les heures, de l’autre une liste des personnes que je dois contacter par téléphone ou par mail, une autre liste des choses à faire et une autre liste « note ». J’utilise comme Stéphane, la matrice d’Eisenhower pour planifier les tâches (privé maison, privé association ou pro) du jour. Derrière l’agenda journalier j’ai plusieurs onglets avec des listes en couleurs : listes de courses, liste du bricolage à faire, liste des loisirs créatifs à faire, listes vacances, etc….Il ne me quitte plus…
    Mais je ne connais pas le système mind mapping…Je vais m’empresser de jeter un oeil à cette méthode…

  26. dafodile

    Au boulot, un mix entre C et D (mes listes, c’est mon agenda -> un seul outil!). Un peu désespérant car en fin de journée cela ressemble souvent à une « not done list »!
    A la maison, un peu comme Clochette.
    Et ce que je vise, c’est plutôt comme Toukitouki!

  27. Almée

    La plupart du temps B et parfois D, quand il faut que je m’oblige à faire un truc que je n’ai pas envie de faire : c’est un genre de rendez-vous avec moi-même et un fichu dossier.
    J’ai un peu de mal quand j’ai beaucoup de choses nouvelles qui tombent dans une journée à faire le tri entre ce qu’il faut faire parce qu’on m’assaille là-tout-de-suite, ce que j’avais prévu, et ce qui peut attendre, en revanche. Le cahier me sauve la mise la plupart du temps, mais ce n’est pas encore du 100%.

  28. les méthodes B et C. Sinon j’ai l’impression de me laisser submerger par les nombreuses idées de choses à faire qui me viennent au fil de la journée. Je vois que tout le monde est quasiment d’accord pour dire qu’un seul agenda acheté dans le commerce ne suffit pas. Par contre, je préfère ne pas multiplier les listes et ouvrages puisque de toute façon je vais pas tout trimballer avec moi, pc ou papiers reliés en bouquins… Souvent, j’ai un agenda avec les dates-limites, des feuilles volantes A4 à trous rangés dans les classeurs ou pochettes pour mon mémoire, et des feuilles volantes de vieux agendas non utilisées pour les petites taches de la journée du genre faire telle course rendre tel livre…

  29. B :mon agenda ne me sert que pour les rdv et les « trucs » à faire à date voire journée, précise. genre prendre rdv chez l’ophtalmo au mois de septembre ( date à laquelle il reçoit son nouvel agenda de rendez-vous) pour avoir le rdv début d’année prochaine. ou pour m’indiquer quelle semaine je dois aller chez le médecin pour renouveler mon traitement médical sans être à court. de même j’indique en fin de mon agenda les dates à reporter sur le nouveau comme les rappels de vaccins ou le prochain contrôle technique, même si c’est pour plusieurs années plus tard.
    j’ai tenté les liste interminables pour m’obliger à faire les choses en temps et en heure, même pour les tâches ménagères. mais ça m’a vite saoulée … j’en ai partout : sur cahier, sur tableau, dans l’ordi … rien n’y fait je suis hélas, une procrastineuse compulsive.

  30. Françoise

    Réponse A : rien n’est planifiez chez moi, et les eventuelle rendez vous sont noté sur un bout de papier poser sur mon bureau. Voila, aucune organisation, j’aimerais, mais je n’y arrive pas. De plus étant au chômage, et célibataire, je n’ai pas vraiment de raison d’être organisé.

  31. victoria

    @Françoise, « Voila, aucune organisation, j’aimerais, mais je n’y arrive pas. De plus étant au chômage, et célibataire, je n’ai pas vraiment de raison d’être organisé ». Voilà LE lapsus révélateur !

  32. Je suis entre le C et le B. Dans l’agenda je note que les rendez-vous et trucs importants. Pour la journée je note sur papier ou dans ma tête mes objectifs de la journée, mais je peux facilement modifier le programme selon mon humeur, mon niveau d’énergie, l’inspiration du moment ou les imprévus ;-)

  33. @Transesurpapier. Modifier selon son humeur peut être un sacré piège, notamment, quand on a la liberté d’organiser son emplois du temps presque dans son intégralité (je parle en connaissance de cause, puisque je suis passée d’un bel emploi du temps universitaire pour licence à un vide quasi complet en master recherche).
    @Laurence : ce qui m’a frappé dans les commentaires (les réponses m’intéressent puisque gérer son emploi du temps seule n’est pas simple), c’est la variété des structures d’organisation selon le type d’emploi exercé.

  34. c’est la B pour moi!! Je note sur mon agenda ce qui est impératif, et ensuite j’ai un carnet dans lequel je note les objectifs du mois/de la semaine etc… et je coche au fur et à mesure

  35. Réponse D : je note tout de tout mais … Ne m’y tiens jamais. Du coup je tente de lâcher du lest et d’opter pour l’option C : moins de planification, mais souvent plus de choses de faites :)

  36. Je suis entre A et C, ceci étant dit, je trouve que votre blog est super !!! merci pour tous ces conseilles bien pratiques.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s